• fr
  • en

Si la plupart des marques créent des boutiques, deux modèles de « retail » émergent, aux antipodes l’un de l’autre. D’un côté, le schéma traditionnel, caractérisé par ses m2 de boutiques dans lesquels il faut attirer le chaland. De l’autre, les nouvelles marques nées sur le Web gèrent des modèles agiles et des communautés de « fans » sur Internet avec une rentabilité bien supérieure. Quelles sont les leçons des marques « digital native » ? Enquête.

Scroll to Top